Le mot du Maire

C’est avec grand plaisir que je vous retrouve pour la deuxième année de mon mandat au travers de

notre revue communale « VOIR, COMPRENDRE, AIMER ISSENDOLUS »


Je vous souhaite, au nom de l’Equipe municipale et en mon nom, de tout cœur, à chacune et chacun d’entre vous ainsi qu’à toutes celles et à tous ceux qui vous sont chers, une bonne et heureuse année 2022, et qu’elle soit meilleure que les deux années que nous venons de passer. En espérant que 2022 soit l’année du bout du tunnel de ce que nous supportons depuis 2020.


Une fois de plus, le contexte sanitaire n’a pas permis en 2021 de réaliser le spectacle de Noël au profit des enfants de la commune ainsi que les traditionnels vœux du maire. Néanmoins, une distribution de jouets à la mairie et de galettes au profit des personnes âgées de plus de 80 ans a été réalisée courant janvier 2021. L’année passée aura été bouleversée par cette pandémie qui s’est abattue sur nous tous. De nombreux événements ont été annulés. Une fois de plus comme la fête des fleurs mais aussi la fête votive. Mais malgré le contexte, un minimum d’activité, qui sera détaillé dans les pages « rétrospective animations » a pu être maintenu. Par contre, l’activité de la bibliothèque, les activités des associations, les ateliers ont, eux été fortement impactés encore une fois cette année. Une fois de plus, les locations du foyer rural n’ont pas été à la hauteur d’une année normale.
Enfin, ce contexte sanitaire n’a pas empêché le conseil municipal d’accomplir les travaux qu’il avait programmés et qui avaient été annoncés dans le bulletin municipal précédent de 2020. En voici un aperçu.

 

TRAVAUX 2021

 

*ADRESSAGE*
Issendolus est une commune avec une superficie de 19 km² et compte environ 42 hameaux ou lieux-dits. Depuis quelques années, les services de secours, SMUR, SDIS, GENDARMERIE peinent à trouver les endroits où ils doivent intervenir. En second problème, les livreurs eux aussi ont du mal à trouver les lieux de livraisons. L’adressage est devenu un élément clé dans l’aménagement du territoire, notamment pour faciliter l’accès des services de secours, simplifier les relations avec les différents opérateurs (eau, électricité, télécom, etc…) et permettre une meilleure cartographie de la commune, chaque numéro d’habitation aura un relevé GPS. 
En 2020, une commission adressage a été créée au sein du conseil municipal. De nombreuses réunions et échanges ont été réalisés avec le bureau d’études GEA LACHAUD de Saint-Céré afin de trouver des noms de rues, de définir le début et la fin de celles-ci, tout en respectant les noms des places et lieux-dits. Les 16 planches qui représentent toute la commune sont prêtes pour la réunion publique afin de consulter les habitants avant la réalisation des plaques. Le conseil municipal attend la sortie de crise sanitaire pour inviter les habitants de notre commune à participer à cette consultation publique.

*EGLISE SAINT-JULIEN*

Lors des pluies diluviennes des 12 et 13 juillet 2021, environ 80ml d’eau en deux jours, l’eau a pénétré jusqu’à la voûte de notre église par les solins. De ce fait, plusieurs morceaux de plâtre sont tombés devant l’autel et le plafond s’est fissuré. Des travaux ont été décidés et un dégât des eaux a été déclaré à l’assurance de la commune. Il a été décidé :

  • Réparation des solins,

  • Installation d’un échafaudage pour plusieurs mois afin de conserver l’église ouverte et permettre aux artisans de travailler en toute sécurité,

  • Démolissage de la voûte au-dessus de l’autel, 1/3 du plafond de l’église,

  • Renforcement de la charpente de la première partie fragilisée,

  • Reconstruction à l’identique de la voûte par des artisans plâtriers venus de Lalbenque,

  • Nettoyage de l’église,

  • Peinture de la voûte après séchage, courant mars 2022.

Les travaux ont été évalués à 25 000 euros TTC. Mais à notre grande surprise, l’expert nous a généreusement proposé une prise en charge de 8000 euros TTC. Après de vives discussions téléphoniques, le remboursement a pu être réévalué à 16 900 euros TTC.

*GABAUDET*

Comme prévu, après l’achat du terrain en juin 2020, la mairie l’a ensuite mis à disposition de la communauté de communes du Grand Figeac pour que celle-ci procède à la réhabilitation et l’aménagement du site. A compter du 26 mars 2021, une équipe du service de déminage implantée à Toulouse a commencé par former les ouvriers chargés du nettoyage du terrain puis, avant le début des travaux, a effectué la recherche d’engins explosifs de l’époque. La dernière opération de déminage a été entreprise le 05 mai 2021. 

1. Nicolas, adjoint au chef de centre de déminage de Toulouse informe les ouvriers sur les procédures à suivre en cas de découverte de matériels dangereux dans le foyer rural d’Issendolus.

2. Quelques objets retrouvés par les démineurs dans les citernes et les puits du terrain : une douille allemande de 1943, un reste de grenade française, un casque français, une broche, une louche, etc…

*RÉNOVATION DES LOGEMENTS COMMUNAUX*

La commune a décidé en 2020 d’investir dans une démarche environnementale visant une amélioration énergétique et thermique en rénovant deux logements communaux, les chaudières au fuel arrivant en fin de vie et l’isolation n’étant pas aux normes

Le 1er logement : Surface habitable de 135 m², ancien presbytère appartenant à la commune. En location depuis 1995, il était sans locataire depuis novembre 2019. Les travaux consistaient :

  • Remplacement du chauffage, dépose de la chaudière et de la cuve à fuel par une chaudière à granulés et un silo de 7 tonnes,

  •  Remplacement de l’ensemble des menuiseries extérieures (fenêtres, portes) pour passer en double vitrage,

  • Isolation : doublage de tous les murs extérieurs par de la laine de verre de 120 mm,

  • Isolation : doublage en laine de verre 300 mm des plafonds,

  • Mise en place de robinets thermostatiques sur tous les radiateurs,

  • Réfection de l’installation électrique,

  • Amélioration et rénovation du logement, sanitaire, sol de l’étage, murs, plafonds, etc…

 

Le 2ème logement : Situé dans le Bourg, ancienne maison de l’institutrice appartenant à la commune,

en location depuis 1995, actuellement occupé et d’une surface habitable de 77 m².

Les travaux consistaient :

  • Remplacement du chauffage, dépose de la chaudière et de la cuve à fuel par une chaudière

à granulés et un silo de 7 tonnes,

  • Réfection de la toiture,

  • Isolation : doublage en laine de verre 300 mm des plafonds,

  • Mise en place de robinets thermostatiques sur tous les radiateurs,

  • Mise aux normes de l’assainissement.

 

 

 

 

 

En plus de ces travaux, les intempéries ayant encore frappé, la toiture haute du presbytère a dû être changée intégralement par suite d’infiltrations d’eau dans les pièces de l’étage.

Le montant des travaux s’élèvent à 224 000 euros avec pour l’instant deux subventions :

  • L’Etat à travers la dotation d’équipements des territoires ruraux (DETR) d’un montant de 50 000 euros, le maximum autorisé,

  • La région pour environ 15 000 euros, aide financière pour les chaudières aux granulés,

  • Moins importantes, nous sommes toujours en attente de subventions d’EDF.

PROJETS 2022

*ADRESSAGE*

Dès que la réunion publique aura été réalisée, nous lancerons les travaux d’implantation des panneaux de places et de lieux-dits ensuite les numéros seront distribués à chaque domicile avec de la visserie. La commune installera les panneaux pour les personnes qui n’auront pas la possibilité de le faire et qui se manifesteront à la mairie.

Un dossier de subventions a été déposé pour un montant global de 13 406€, cela concerne la fabrication des plaques de noms, des plaques de numéros, l’implantation des poteaux des plaques nominales ainsi que la visserie. Si la dotation est acceptée, l’Etat versera 50% à la commune dont le reste à charge sera de 6 703 euros (50%).

*AMENAGEMENT D’UN ABRIBUS ET PARKING AU BOURG*

Aujourd’hui, il n’existe qu’un arrêt pour l’arrivée le soir mais le matin les enfants sont obligés de traverser la route pour monter dans le bus, dans l’obscurité en période hivernale. Dans le cadre du projet de sécurisation des transports scolaires au Bourg de la commune, il est proposé de construire un abribus sur la VC 343, en reculant le mur en pierre existant de trois mètres afin de permettre aux véhicules de se garer en attente. Le propriétaire des lieux, ayant été contacté, ne voit pas d’objection à cette demande sur la condition que le mur soit reconstruit à l’identique. La construction de cet abribus nous permettra donc de renforcer la sécurité de nos enfants. 

Cette opération comprend :

  • La réalisation du bornage du terrain

  • Les frais de notaire

  • Le démontage du mur et de la croix

  • Le remontage du mur et de la croix 3 mètres plus loin en ligne droite.

Les travaux et les frais qui s’élèvent à environ 28 000 euros HT seront pris en charge par la commune et éventuellement par le département. 

 

En effet, le Département du Lot bénéficie chaque année d’une enveloppe financière correspondant au produit des amendes forfaitaires dressées sur l’ensemble du territoire du Lot. Cette dotation est répartie au prorata des amendes émises sur le territoire de chaque collectivité au cours de l’année précédente. Cette dotation permet également de subventionner différentes opérations en faveur d’aménagements de voirie et de réseaux ou en matière de circulation.

 

Ainsi, ce projet entre dans le type d’opération subventionnée puisqu’il s’agit de « travaux commandés par les exigences de sécurité routière ». La commune sollicite une subvention au titre des amendes de police auprès du Département du Lot qui peut aller jusqu’à 40% des travaux. Nous comptons sur l’appui de nos conseillers départementaux pour nous obtenir un maximum d’aides dont le résultat ne sera connu qu’en juin 2022.

*ÉGLISE SAINT-JULIEN*

La partie droite de l’église est en train de s’éloigner du chœur de l’Eglise. Après avoir contacté notre assurance, celle-ci a dépêché un bureau d’études de Brive, ECR-ENVIRONNEMENT pour déterminer si la sécheresse en était la cause afin de prendre les frais de réparation au titre de la catastrophe naturelle. Leur réponse a été négative. Nous avons donc décidé de contacter ce bureau d’études à nouveau pour qu’il continue l’étude et trouver la cause de ce dommage pour proposer des solutions afin de limiter l’affaissement de l’aile droite. Nous sommes actuellement en attente du devis.

*GRANGETTE DE BUZAT*

À la suite de l’acquisition de ce bien par la commune, une demande de subventions au titre des amendes de police avait été déposée en 2021 auprès du département du Lot et sur 7 700 euros HT de travaux, 3 243,99 euros HT soit 41.75% nous ont été accordés.

Fin 2021, un permis de construire a été déposé afin de sécuriser l’endroit en éloignant la grangette de la route. Après cette réfection, nous en ferons un local de stockage communal qui pourra s’étendre en centre de retrouvailles lors des différentes animations sur la commune. Nous sommes en attente de l’accord du permis de construire. En parallèle, une demande de subventions a été envoyée aux services de l’Etat au titre de la DETR et sur un montant global HT de 50 786 euros, la commune a sollicité 15 236 euros HT soit 30%, le maximum autorisé.

*NUMERISATION DES ACTES D’ETAT CIVIL*

La mairie souhaite procéder à la numérisation de l’ensemble des registres d’état civil présents dans ses locaux. Cette numérisation et leur intégration informatique dans le logiciel mairie répond à plusieurs objectifs :

  • Faciliter les démarches de demandes de copies et/ou renseignements relatifs à l’état civil ;

  • Permettre la dématérialisation des demandes ;

  • Gain de temps dans le traitement des demandes des particuliers et/ou mandataires ;

  • Préserver les registres d’état civil version papier ;

  • Sécuriser numériquement les données personnelles.

Le montant de l’opération est de 2 510 euros HT et via le plan France Relance, la mairie va toucher une subvention de 2000 euros HT ce qui représente 80 %.

*URBANISME*

En 2022, la cartographie des terrains du futur PLUI du Grand Figeac sera validée et, en accord avec les directives nationales, toutes les communes de l’arrondissement de Figeac verront les surfaces de terres constructibles réduites et rassemblées pour éviter trop de dispersion. N’attendez plus pour vendre ou construire sur des terrains constructibles en dehors du centre Bourg ou de l’Hôpital.

 

En l’absence des traditionnels vœux de la mairie, je profite de la revue pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux habitants qui ont choisis de vivre dans notre village. Je les invite, dès que nous le pourrons, à participer à la vie associative locale et à prendre du plaisir dans notre belle commune.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Je vous souhaite à nouveau mes meilleurs pour 2022.

Le Maire, Eric DUBARRY

2.jpg
1.jpg
Image4.jpg
Image3.jpg
Image6.jpg
Image5.jpg
Image7.jpg
Image8.jpg
Image9.jpg
Image10.jpg